La Liberté

Renforcée, la «25e équipe» est prête

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les cartons jaunes risquent de pleuvoir à l’Euro (ici, Matthijs de Ligt, tout à gauche, recevant un avertissement lors d’un match amical). © Keystone
Les cartons jaunes risquent de pleuvoir à l’Euro (ici, Matthijs de Ligt, tout à gauche, recevant un avertissement lors d’un match amical). © Keystone
Partager cet article sur:
09.06.2021

Roberto Rosetti, chef des arbitres à l’UEFA, explique les priorités des directeurs de jeu durant l’Euro

Emanuele Saraceno

Football » Vingt-quatre équipes en découdront à partir de vendredi pour remporter la 16e édition du championnat d’Europe des nations. Mais afin que le sacre du gagnant, le 11 juillet, suscite le moins de polémiques possible, le rôle de la «25e équipe», celle des arbitres, sera capital.

Pour cette édition, le contingent a été considérablement renforcé par rapport aux éditions précédentes, avec l’apparition des arbitres VAR. La collaboration entre le terrain et les salles vidéo nyonnaises sera capitale. Et il faudra cibler des priorités, telles que définies par Roberto Rosetti, chef des arbitres à l’UEFA, qui s’est entretenu à distance avec un parterre de journalistes invités.

1. Aucune pitié pour les joueurs violents

«La protection des joueurs est notre priorit&e

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00