La Liberté

«Sauver» le foot français

Partager cet article sur:
13.01.2021

Football » Le syndicat des joueurs estime que des baisses de salaires seraient salutaires.

Le syndicat des footballeurs professionnels (UNFP) a lancé les négociations en vue de possibles baisses de salaires pour «sauver» le football français. Il se dit «pleinement conscient» de la situation et invitant les joueurs à entamer des discussions avec leurs clubs. «A court terme, l’UNFP invite les joueurs à discuter rapidement avec leurs clubs pour envisager les modalités de réduction de leurs rémunérations afin de sauver le football professionnel fortement affecté par cette crise et pour faire en sorte que la saison 2020/2021 aille à son terme», a indiqué la Ligue de football professionnel (LFP) dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion sur le sujet.

Les dirigeants de l’UNFP Philippe Piat et Sylvain Kastendeuch ont en effet rencontré hier après-midi une délégation de présidents de clubs composée de Jean-Pierre Caillot (Reims), Jean-Michel Aulas (Lyon), Marc Keller (Strasbourg), Loïc Féry (Lorient) et Christian Leca (AC Ajaccio, L2). Cette réunion préalable «a permis d’analyser la gravité de la situation économique dans laquelle se trouve le football professionnel», indique la LFP, alors que le foot français pâtit depuis plusieurs mois de l’absence de recettes de billetterie, ainsi que de la crise des droits TV, après le retrait du diffuseur majeur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, le groupe Mediapro.

Des discussions similaires avaient accouché au printemps d’un accord-cadre non contraignant en vue de réductions provisoires de salaires au moment de l’arrêt prématuré de la saison 2019-2020. Cette fois-ci en revanche, aucun accord-cadre ne sera mis en place. ats

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00