La Liberté

Un échec cuisant pour Paris

07.03.2018

Les Français, battus par le Real Madrid (1-2), sont éliminés de la Ligue des champions

Football »   Le 117e but de Cristiano Ronaldo en Ligue des champions a brisé le rêve du Paris Saint-Germain. Tant espérée depuis trois semaines, la remontada contre le Real Madrid n’a pas eu lieu. Victorieux 3-1 du match aller dans son antre de Bernabeu, le double tenant du titre n’a pas vraiment tremblé au Parc des Princes, où il s’est imposé 2-1 pour se hisser bien tranquillement en quart de finale de cette Ligue des champions qui le sublime tant.

Dans la lignée d’une première mi-temps parfaitement maîtrisée, le Real Madrid a frappé d’une manière létale à la 50e minute. Après un ballon perdu de Daniel Alves devant Asensio, Lucas Vazquez pouvait trouver la tête de Cristiano Ronaldo au second poteau.

Manque de tranchant

Bien sûr, l’absence de Neymar a pesé très lourd dans ce match retour. Sans l’homme qui vaut 222 millions d’euros et qui a été opéré de la cheville samedi au Brésil, les Parisiens ont manqué de tranchant dans les trente derniers mètres. L’égalisation d’Edison Cavani à la 71e minute après une petite partie de billard dans la surface madrilène ne pouvait même provoquer le frisson de l’ivresse chez les supporters parisiens. Leur équipe était réduite à dix depuis la 66e minute et le second carton jaune récolté par Marco Verratti. Et c’est en toute logique que le roc Casemiro pouvait donner la victoire au Real Madrid à la 80e face à une équipe coupée en deux depuis de trop longues minutes.

Cette élimination finalement sans gloire sanctionne l’échec d’Unai Emery. Depuis bientôt deux ans à la tête de l’équipe, l’entraîneur basque n’est pas parvenu à faire mieux que son prédécesseur Laurent Blanc. Son coaching discutable au match aller – titularisation de Giovanni Lo Celso en sentinelle et remplacement trop tôt dans le match de Cavani – l’avait déjà placé sur un siège éjectable. Après cette élimination, les propriétaires qataris l’actionneront sans le moindre remords.

Même sans Luka Modric et Toni Kroos, tous deux laissés sur le banc par Zinédine Zidane en raison d’une condition incertaine, le Real Madrid a témoigné d’une réelle emprise sur la partie.

Rythme assez lent

Dans l’autre match de la soirée, Liverpool a comme prévu composté son billet pour les quarts de finale. Les Reds avaient pris une option décisive en gagnant 5-0 à Porto à l’aller. Chez eux, avec une équipe un peu remaniée, ils ont juste géré (0-0). Ce match aux allures de séance d’entraînement s’est joué sur un rythme assez lent, sans beaucoup de passion ni d’engagement. Pas d’enjeu, pas de jeu, peut-on résumer. Liverpool évoluera avec bien davantage d’intensité samedi en Premier League à Old Trafford contre Manchester United… ats


 

Paris SG - Real Madrid 1-2

(0-0) 45 000 spectateurs. Arbitre: Brych (All). Buts: 51e Ronaldo 0-1. 71e Cavani 1-1. 80e Casemiro 1-2.

Paris Saint-Germain: Areola; Dani Alves, Thiago Silva, Marquinhos, Berchiche; Verratti, Thiago Motta (59e Pastore), Rabiot; Di Maria (76e Draxler), Cavani, Mbappé (85e Diarra).

Real Madrid: Navas; Carvajal, Ramos, Varane, Marcelo; Lucas Vazquez, Casemiro, Kovacic (71e Kroos), Asensio (82e Isco); Benzema (76e Bale), Ronaldo.

Notes: le PSG sans Neymar (blessé). 66e expulsion de Verratti (2e avertissement).

 

Liverpool - Porto 0-0

50 000 spectateurs. Arbitre Zwayer (All). Notes: 31e, tir de Mané sur le poteau.

Au programme, ce soir

 

Ligue des champions. Huitièmes de finale. Matches retour:

Manchester City - Bâle (aller: 4-0) 20h45

Tottenham - Juventus (2-2) 20h45

 


 

le FC Bâle ne croit pas au miracle à Manchester

Laminé 4-0 au Parc Saint-Jacques par Manchester City en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le FC Bâle ne rêve pas un seul instant à un improbable renversement de situation. Les Rhénans espèrent cependant cette fois faire meilleure figure et éviter une nouvelle déroute. Mais cette rencontre arrive au moment où les Bâlois ne se trouvent pas dans une spirale favorable, avec un retard grandissant sur les Young Boys en Super League et une élimination en Coupe contre ces mêmes Bernois. «Ces dernières semaines, c’est clair que nous n’avons pas joué dans notre meilleure forme. Mais nous allons essayer d’aborder le match avec un bon sentiment», a déclaré l’entraîneur Raphaël Wicky. ats

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00