La Liberté

Une décision qui fait débat

Lors de certains matches, notamment au cours des derbies, comme ici entre Bulle et La Tour, les joueurs flirtent parfois avec la limite. © Michael Lehner/photo prétexte
Lors de certains matches, notamment au cours des derbies, comme ici entre Bulle et La Tour, les joueurs flirtent parfois avec la limite. © Michael Lehner/photo prétexte
14.02.2018

Après la condamnation d’un jeune footballeur, coupable de lésions corporelles par négligence, se pose la question de la responsabilité des sportifs

François Rossier

Justice »   En fin de semaine dernière, le sport amateur fribourgeois a vécu un petit séisme avec la condamnation d’un jeune footballeur, reconnu coupable de lésions corporelles par négligence et puni de 40 heures de travail d’intérêt général avec sursis pendant deux ans et plus de 5000 francs de frais de procédure. Sa faute? Avoir taclé «dangereusement» un adversaire, dont la cheville droite a été brisée sous la violence du choc.

Un acte – jugé répréhensible après avoir tenu compte des déclarations des deux acteurs et de l’arbitre de la rencontre – qui fait craindre à certains une avalanche de cas similaires. Tout en rappelant certains points du droit pénal, Pierre Cornu, président du conseil de fondation et conseiller juridique senior au Centre international d&rsq

Même sujet
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00