La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des regrets, mais de jolis souvenirs

Des tambours, des chants et un petit mot de Slava Bykov: il n’a manqué que le succès à Fribourg Ladies

Pascale Rumo (de face), la gardienne de Fribourg Ladies, n’a pas manqué de boulot. Elle s’était réveillée à 6 h 30 pour cette rencontre programmée à 9 h 15. © Charly Rappo
Pascale Rumo (de face), la gardienne de Fribourg Ladies, n’a pas manqué de boulot. Elle s’était réveillée à 6 h 30 pour cette rencontre programmée à 9 h 15. © Charly Rappo

Patricia Morand

Publié le 06.12.2021

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Hockey sur glace » Même si le match s’est déroulé un dimanche matin (hier) à 9 h 15 et que Neuchâtel Academy (ligue A) l’a emporté (1-3), ce quart de finale de Coupe de Suisse restera une sympathique parenthèse dans l’histoire de Fribourg Ladies (ligue B). Parce qu’il y avait une centaine de spectateurs et de l’ambiance, notamment avec des tambours, des chants, des drapeaux et une banderole («une ville, un amour», en allemand dans le texte), mais aussi parce que les joueuses d’Arnaud Torche se sont longtemps donné le droit de rêver d’exploit.

Cinquièmes de ligue B, les Fribourgeoises ont mis tout leur cœur dans cette inégale bataille. Elles ont encaissé en fin de premier et en début de deuxième tiers. Un joli tir du poignet de Soraya Reynaud (15 ans, la plus jeune de son équipe) leur a permis de revenir à 1-2. Les Neuchâteloises se sont mises à l’abri à la 47e minute.

Les visiteuses ont dominé les Fribourgeoises, notamment grâce à leur quatuor étranger (Gendarme, Pélis

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11