La Liberté

«DiDo»: petit rigolo, gros plus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Chris DiDomenico s’est vite imposé comme un pion essentiel de Fribourg-Gottéron © Alain Wicht
Chris DiDomenico s’est vite imposé comme un pion essentiel de Fribourg-Gottéron © Alain Wicht
Partager cet article sur:
08.02.2021

Beaucoup craignaient le tempérament explosif de DiDomenico. Sept mois plus tard, tous sont conquis

François Rossier

Hockey sur glace » Au moment d’appuyer sur les premières touches de mon clavier, je dois commencer par faire mon «mea culpa». Oui, je l’avoue, je n’étais pas convaincu par l’arrivée de Chris DiDomenico dans le vestiaire fribourgeois. Ses deux dernières saisons à Langnau avaient été marquées par une pluie de pénalités (186 minutes en 55 matches) en 2018-2019 et un divorce houleux après une violente prise de bec avec son entraîneur en 2019-2020. Le voir débarquer à Fribourg, où quatre étrangers étaient déjà sous contrat, laissait augurer du pire. Je l’écris d’autant plus volontiers que je n’étais pas le seul à le penser. «Nous avions tous une fausse image de lui», avoue Marc Abplanalp. «On se fait des idées sans connaître les gens», abond

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00