La Liberté

«Je voulais être architecte»

Andreï Bykov ne voudrait surtout pas rester coincé dans un ascenseur avec Killian Mottet: «Il est usant, le Kiki!» © Charly Rappo
Andreï Bykov ne voudrait surtout pas rester coincé dans un ascenseur avec Killian Mottet: «Il est usant, le Kiki!» © Charly Rappo
22.11.2018

Hockey sur glace – En chantier, moi c’est Bykov » S’il se cherche encore, Andreï Bykov se décrit comme quelqu’un de timide face aux inconnus et attaché à sa famille.

Le chantier de la patinoire, il vous inspire quoi?

Un peu de tristesse, car cette patinoire représente beaucoup pour moi. La voir se transformer me procure un petit pincement au cœur. Mais je me réjouis de voir la nouvelle.

Pourriez-vous travailler sur un chantier?

Ça m’intéresserait. Apporter sa pierre à l’édifice doit être un sentiment incroyable. Plus jeune, je voulais devenir architecte.

A quoi ressemble la maison de vos rêves?

A celle que je suis en train de construire avec ma copine.

Qui a été l’architecte de votre réussite?

Beaucoup de monde, dont mes parents, même si on est l’architecte de sa propre réussite. Je pense également à mes professeurs, qui m’ont appris à répondre aux

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00