La Liberté

Les trois chantiers de Mark French

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans le cadre de la série «en chantier, moi c’est…» publiée tout au long de la saison passée, Mark French avait posé au milieu des travaux. D’autres chantiers l’attendent cette année. © La Liberté
Dans le cadre de la série «en chantier, moi c’est…» publiée tout au long de la saison passée, Mark French avait posé au milieu des travaux. D’autres chantiers l’attendent cette année. © La Liberté
Partager cet article sur:
09.09.2019

A l’aube de sa troisième saison à la tête des Dragons, celle du rachat, l’entraîneur des Dragons se confie

Pierre Schouwey

Hockey sur glace » Mine de rien, Mark French fait partie des meubles en National League. A part Kari Jalonen à Berne, Heinz Ehlers à Langnau et Luca Cereda à Ambri, engagé au même moment, aucun entraîneur n’est en place depuis plus longtemps que lui dans un club de l’élite helvétique. Pour continuer à perdurer et aller au bout de son contrat, valable jusqu’en 2021, voire au-delà, le Canadien n’a d’autre choix que de qualifier Gottéron pour les prochains play-off. Dans le cas contraire, pas sûr que la direction fribourgeoise ne «pardonne» à l’Ontarien de 48 ans un deuxième échec en trois ans à la tête des Dragons.

Lire aussi » Une «French-touch» pour G

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00