La Liberté

«Ne pas faire subir ce que l’on a subi»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
13.12.2019

Parole d’expert

Discipline » Depuis quelques semaines, les révélations se multiplient sur l’attitude violente de certains entraîneurs dans le monde du hockey sur glace. Forcément, avec les nouvelles technologies, les gens parlent de tout. Les temps ont changé, de même que les méthodes. J’ai grandi dans le système soviétique. Un apprentissage à la dure, militaire. Mais je n’ai jamais reçu de coup ou subi d’insulte personnelle. Il y avait bien sûr des gros mots qui volaient, mais ceux-ci ne visaient personne en particulier. Je me souviens d’un entraîneur, quand j’étais adolescent, qui avait donné des coups de pied dans les jambières de deux joueurs afin qu’ils se réveillent. Mais nous l’avions pris avec le sourire. C’était plutôt drôle.

Il y avait des mots blessants, des mess

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00