La Liberté

Petite victoire, grande conséquence

En faisant trébucher Genève vendredi, puis Sven Jung et Davos samedi, les Dragons (ici Jim Slater) ont engrangé six points fort précieux. © Keystone
En faisant trébucher Genève vendredi, puis Sven Jung et Davos samedi, les Dragons (ici Jim Slater) ont engrangé six points fort précieux. © Keystone
03.02.2019

Chiche mais important succès de Gottéron, qui s’impose 1-2 à Davos et passe du bon côté de la barre

Pierre Salinas, Davos

National League » Il n’y a pas de petite victoire. Aussi chiche soit-elle, celle que Gottéron a conquise samedi à Davos (1-2) est de celle qui fait froid dans le dos mais chaud au cœur. A dix journées de la fin de la saison régulière, et alors que le classement de National League est de moins en moins boiteux, signe que le dénouement est proche, ne permet-elle pas aux Fribourgeois de repasser au-dessus de la barre? Trois points après les trois points glanés vendredi à domicile face à Genève-Servette: le principal est sauf, même si le processus si cher à Mark French, l’entraîneur canadien des Dragons, a pu laisser à désirer.

«C’était dur, stressant et fatiguant», soufflait Marc Abplanalp au sortir de la glace grisonne. «Nous nous sommes un peu foutus dans la m… tout seuls», abondait Nathan Marchon

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00