La Liberté

Ryan Lasch, ce drôle de paradoxe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après Berne en 2017, Ryan Lasch évoluera avec Zurich cette saison. Keystone-archives
Après Berne en 2017, Ryan Lasch évoluera avec Zurich cette saison. Keystone-archives
Partager cet article sur:
26.01.2021

Ils ont fait le buzz

Accord. On peut être opposé à la future augmentation du nombre d’étrangers dans le hockey suisse et être le seul club à évoluer avec cinq mercenaires! Paradoxe de papier depuis des semaines, il va devenir réalité tout bientôt. Samedi passé, les Zurich Lions ont en effet annoncé l’engagement jusqu’au terme de la saison de l’Américain Ryan Lasch. Une arrivée qui «compense» la perte de Pius Suter, parti tenter sa chance aux Chicago Blackhawks.

«La Suisse était l’un des rares pays à ne pas avoir d’accord avec la NHL. Désormais, même sans clause libératoire dans son contrat, un joueur peut partir en cas d’offre d’Amérique du Nord. Le club suisse reçoit un dédommagement financier (260 000 dollars, ndlr) et a le droit de recruter un joueur supp

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00