La Liberté

Sprunger: «C’est un mal pour un bien»

Les Dragons version 2019/2020. Au premier rang, de gauche à droite: Marc Abplanalp, Julien Sprunger, Ludovic Waeber, Dean Fedorchuk, Mark French, David Aebischer, Reto Berra, Philippe Furrer, Andreï Bykov. Au deuxième rang: Ralph Stalder, Tristan Vauclair, Killian Mottet, Samuel Walser, Viktor Stalberg, David Desharnais, Ryan Gunderson, Matthias Rossi. Au troisième rang: Lukas Lhotak, Marco Forrer, Flavio Schmutz, Olivier Sugnaux, Pierre Reynaud, Daniel Brodin, Jérémie Karmerzin, Benjamin Chavaillaz, Nathan Marchon. Au dernier rang: Adrien Lauper, Aurélien Marti, Roland Duriaux, Simon Holdener, Hans Loosli et Sandro Schmid. © Photo-montage Fribourg-Gottéron
Les Dragons version 2019/2020. Au premier rang, de gauche à droite: Marc Abplanalp, Julien Sprunger, Ludovic Waeber, Dean Fedorchuk, Mark French, David Aebischer, Reto Berra, Philippe Furrer, Andreï Bykov. Au deuxième rang: Ralph Stalder, Tristan Vauclair, Killian Mottet, Samuel Walser, Viktor Stalberg, David Desharnais, Ryan Gunderson, Matthias Rossi. Au troisième rang: Lukas Lhotak, Marco Forrer, Flavio Schmutz, Olivier Sugnaux, Pierre Reynaud, Daniel Brodin, Jérémie Karmerzin, Benjamin Chavaillaz, Nathan Marchon. Au dernier rang: Adrien Lauper, Aurélien Marti, Roland Duriaux, Simon Holdener, Hans Loosli et Sandro Schmid. © Photo-montage Fribourg-Gottéron
08.09.2019

Gottéron s’apprête à vivre sa deuxième saison dans un chantier. Des chicanes pour un avenir agréable

Patricia Morand

Photo d’équipe » Les Dragons vivent avec les contraintes du chantier de leur futur antre au quotidien. La situation les oblige à prendre les choses avec philosophie. Elle nécessite également de la compréhension de tous les visiteurs et une faculté d’adaptation en toute circonstance. Ainsi, il a fallu innover avec la photo d’équipe afin que le poster officiel soit prêt à temps. L’option choisie: un montage.

Par la magie d’un logiciel de traitement d’images, Marc Abplanalp (181 cm) se retrouve presque aussi grand que Julien Sprunger (194 cm). «Marc doit être content», s’amuse le capitaine. Plus sérieusement: «Le chantier modifie pas mal de choses au niveau de la programmation et de la vie de tous les jours. Cette situation nous pousse à développer notre capacité d’adaptation. Mais cela ne sert à rien d

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00