La Liberté

Un Johann Morant nouveau, vraiment?

Johann Morant (à gauche), fêté pour avoir marqué: l’image est rare. © Keystone
Johann Morant (à gauche), fêté pour avoir marqué: l’image est rare. © Keystone
17.09.2019

Patricia Morand

Ils ont fait le buzz

Pour la postérité. Johann Morant est le premier buteur de l’exercice 2019-2020. Le défenseur de Zoug a battu Daniel Manzato, le dernier rempart d’Ambri-Piotta, après 63 secondes de jeu lors de la soirée inaugurale de National League vendredi dernier, d’un tir pris depuis la ligne bleue. Il lui a fallu quatre secondes de plus que l’attaquant de Langnau Raphael Kuonen, auteur du premier but de la saison précédente après 59 secondes de jeu contre Rapperswil.

Dans la vénérable enceinte de la Valascia, Johann Morant a inscrit une réussite pour la postérité. Tout d’abord parce que ce sont habituellement les attaquants qui ouvrent les hostilités. Des buteurs patentés, le contingent de Suisse centrale en regorge d’ailleurs. Voués à faire trembler les filets adverses, Lino Martschini, Grégory Hoffmann, Erik Thorell ou Jan Kovar vont sans doute se battre pour la tenue à flammes réservée au meilleur compteur de sa formation.

Johann Morant, lui, a plutôt l’habitu

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00