La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un poil à gratter qui doit repousser

Convaincant l’année de son arrivée à Gottéron, écarté la saison dernière, Daniel Brodin se reconstruit

Daniel Brodin: «Plus tu joues, plus les automatismes reviennent.» © Alain Wicht
Daniel Brodin: «Plus tu joues, plus les automatismes reviennent.» © Alain Wicht

Pierre Schouwey

Publié le 14.09.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Hockey sur glace » «Brodin joue avec beaucoup d’intensité. Il a de la vitesse, fonce droit sur le but, tire bien et joue l’homme. C’est un joueur précieux pour n’importe quelle équipe.» Lire la description de Daniel Brodin sur Elite Prospect, une base de données dans laquelle sont répertoriés les joueurs de hockey du monde entier, c’est se rappeler au bon souvenir du bonhomme qu’il a été lors de sa première année à Fribourg. «Daniel appartient à une catégorie différente d’étrangers. Avant toute chose, j’attends de lui qu’il mette de l’énergie dans notre jeu», déclare Christian Dubé, qui n’oublie pas ce qu’il doit à son N°34,

Mal en point début 2020, Gottéron et son entraîneur/directeur sportif (alors en sursis) avaien

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00