La Liberté

Les kilomètres ne lui font pas peur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Théo Cipolla: «Je ne sais pas trop où me situer, car pratiquement toutes les compétitions en bassin ont été annulées cette année.» © Charly Rappo
Théo Cipolla: «Je ne sais pas trop où me situer, car pratiquement toutes les compétitions en bassin ont été annulées cette année.» © Charly Rappo
Partager cet article sur:
02.09.2020

A 16 ans, le Corminois Théo Cipolla aime nager en eau libre. Il a terminé 5e de la Traversée du Léman

Maxime rérat

Communes et sport » Depuis quelques années, les épreuves de longue distance connaissent un intérêt grandissant dans les sports d’endurance. L’idée de vouloir repousser ses limites sur des parcours et des temps de course extrêmement longs séduit de plus en plus dans des disciplines comme le VTT, la course à pied ou encore le triathlon. Mais la natation ne fait pas exception à la règle, Théo Cipolla (16 ans), de Corminbœuf, s’est pris au jeu des courses de longue distance en eau libre il y a trois ans. «J’aime ce genre de défis. Sur la ligne de départ, personne ne peut être sûr qu’il réussira à terminer la course», affirme celui qui s’est classé cinquième, le 22 août dernier, de la Traversée du Léman, plus de huit kilomètres de Saint-Gingolph à Vevey.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00