La Liberté

«Mes parents m’ont inscrit au judo parce que j’étais petit et frêle»

«Dans 20 ans, je m’imagine vivre dans la région de Fribourg, une ville que j’apprécie» confie Ludovic Chammartin (28 ans). © Alain Wicht/La Liberté
«Dans 20 ans, je m’imagine vivre dans la région de Fribourg, une ville que j’apprécie» confie Ludovic Chammartin (28 ans). © Alain Wicht/La Liberté
21.11.2013

Qui succédera à Julien Sprunger, sacré il y a un an «Sportif fribourgeois de l’année»? La réponse tombera le vendredi 20 décembre lors de la Nuit du Mérite 2013. Cinq athlètes sont en lice et le lauréat sera élu grâce à vos votes. Interview et bio express du judoka Ludovic Chammartin.

VIC

- Qui est Ludovic Chammartin?

Je suis d’un naturel gentil, ce qui ne m’a pas toujours servi sur les tatamis. Comme judoka, j’ai toujours eu une certaine facilité technique. Par contre, j’ai dû travailler mon côté «méchant». Avec l’âge, j’ai appris à «monter les tours» en compétition. Aujourd’hui, je parviens plus facilement à me mettre en condition.

- Quel est le moment de la journée que vous préférez?

Je suis tout sauf du matin… Je déteste ce moment où il faut quitter son lit.

- Pourquoi le judo?

Gamin, j’étais d’abord attiré par le foot. Mais mes parents m’ont inscrit au judo, parce que j’étais… petit et frêle. Je me souviens qu’au départ, je combattais dans la catégorie des –22 kg. Il n’y avait que des filles… Mais j’ai assez vite croché. Pour la camaraderie et également parce que j’avais quelques facilités.

- Dans 20 ans, vous êtes où, vous faites quoi?

Je m’imagine vivre dans la région de Fribourg, une ville que j’apprécie. Avec le judo

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00