La Liberté

Dario Cologna enfin prophète à Davos?

14.12.2018

Ski de fond » Le Grison ne s’est jamais imposé «chez lui», un rendez-vous qui arrive trop tôt pour lui dans la saison.

Les fondeurs suisses rêvent d’une victoire à domicile sur les installations de la Flüela à Davos. Sera-ce enfin le tour de Dario Cologna dimanche? Le Grison compte déjà 26 succès en Coupe du monde, quatre titres olympiques, quatre Tours de ski et un titre mondial. Mais aucune victoire dans sa patrie d’élection de Davos pour le plus grand fondeur suisse de l’histoire. A deux reprises, il a flirté avec le succès comme en 2013 et en 2014, lorsqu’il a accumulé trois deuxièmes places. L’an dernier, il avait bouclé l’épreuve au 5e rang.

Le Grison n’est jamais à son maximum en début de saison. C’est pourquoi Davos arrive un peu (trop) tôt dans son calendrier. Il sait parfaitement se préparer pour un objectif ciblé. Ils ont pour noms Tour de ski, championnats du monde ou Jeux olympiques. Et il serait faux d’employer le terme de «complexe suisse» pour Cologna, puisqu’il s’était imposé tant dans le 15 km lors de la poursuite du Tour de ski à Lenzerheide l’année dernière.

La préparation estivale s’est déroulée d’une manière optimale, selon ses propres dires. Les résultats du début de la saison sont un peu mitigés. Certes, il a pris une 4e place lors du 15 km libre à Lillehammer – la même distance qu’il disputera à Davos –, mais à Beitostölen, il a dû se contenter d’un 17e rang sur 30 km libre. Davos lui permettra d’étalonner son état de forme à deux semaines du coup d’envoi du Tour de ski.

Cologna se concentrera sur la course de dimanche et a renoncé au sprint de demain. Ainsi, les espoirs helvétiques reposeront en premier lieu dans cette discipline sur Jovian Hediger. Le Vaudois de 27 ans s’était hissé en demi-finales à Kuusamo après avoir subi une opération à la hanche ce printemps. Mais à Lillehammer, où l’épreuve s’était disputée en style libre comme ça sera le cas à Davos, il n’avait pu accrocher qu’une 50e place.

Chez les dames, les spécialistes suisses du sprint Laurien van der Graaff et Nadine Fähndrich ont une revanche à prendre à Davos. La régionale de l’étape, Van der Graaff, qui a fêté ses deux premiers succès en Coupe du monde l’hiver dernier, n’a plus franchi le cap des quarts de finale depuis 2014 (6e). De son côté, Fähndrich, malgré de bons résultats en qualification à Davos, n’est jamais parvenue en demi-finales. ats


 

AU PROGRAMME

Davos. Coupe du monde. Programme. Samedi 15 décembre. 11h00 Qualification sprint libre messieurs et dames. 13h30 Quarts de finale, demi-finales et finales sprint libre messieurs et dames. Dimanche. 16 décembre. 9h30 10 km libre dames (départs échelonnés). 11h30 15 km libre messieurs (départs échelonnés).

Sélection suisse. Messieurs (23): Jonas Baumann, Livio Bieler, Dario Cologna, Roman Furger, Jovian Hediger, Erwan Käser, Toni Livers, Candide Pralong, Jason Rüesch, Roman Schaad, Ueli Schnider, Marino Capelli, Dajan Danuser, Beda Klee, Livio Matossi, Gian Flurin Pfäffli, Janik Riebli, Cédric Steiner, Mael Bohren, Marius Danuser, Corsin Hösli, Jöri Kindschi, Fabio Lechner. Dames (10): Nadine Fähndrich, Laurien van der Graaff, Nathalie von Siebenthal, Stefanie Arnold, Lea Fischer, Lydia Hiernickel, Désirée Steiner, Fabiana Wieser, Selina Pfäffli, Tatjana Stiffler.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00