La Liberté

Défago a «fait le deuil de descendre»

Didier Défago: «Ce n’est qu’après avoir raccroché qu’on se rend compte de ce qu’on a accompli.» © Keystone
Didier Défago: «Ce n’est qu’après avoir raccroché qu’on se rend compte de ce qu’on a accompli.» © Keystone
Partager cet article sur:
11.02.2020

Le Valaisan, champion olympique de descente en 2010, se souvient avec émotion de Vancouver

Julien Pralong/Morgins

Ski alpin » Si ce n’était sa chevelure de moins en moins fournie ou son gabarit, svelte et moins musculeux qu’alors, on pourrait croire que le temps n’a pas passé pour Didier Défago. Voici déjà pourtant dix ans que le Valaisan a fait la nique aux autres cadors pour arracher l’or éternel de la descente olympique. Retraité de la compétition depuis 2015, le Morginois de 42 ans ne donne pas encore l’impression d’un homme qui sait avec certitude les contours de son avenir professionnel. Un homme heureux, c’est une évidence, mais un homme encore en phase de test, qui croque dans plusieurs fruits avant d’en trouver qui soient complètement à son goût.

L’ancien athlète cumule ce qu’il appelle ses «engagements». A peine baissé le rideau du cirque blanc, il a travaillé avec sa marque de skis au dé

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00