La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Je dois beaucoup à Beat Feuz»

Marco Odermatt, un géantiste qui apprend vite et bien en descente. © Keystone
Marco Odermatt, un géantiste qui apprend vite et bien en descente. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 15.01.2022

Deuxième de la 1re descente de Wengen derrière le Norvégien Kilde, Marco Odermatt a encore brillé hier

Pascal Dupasquier, Wengen

Coupe du monde » On savait Marco Odermatt maître du slalom géant, discipline où il s’est imposé quatre fois en cinq courses cette saison. On savait Marco Odermatt performant en super-G, discipline où, sur cinq épreuves là aussi, il s’est montré le plus rapide à deux reprises… Dont pas plus tard que jeudi à Wengen.

On savait également Marco Odermatt capable de jouer les trouble-fêtes en descente. Ce que l’on ne s’imaginait pas en revanche, c’est que le phénomène de Swiss-Ski se classe deuxième, hier, de la première des deux descentes si particulières de Wengen. Deuxième derrière Aleksander Aamodt Kilde qui, en ce vendredi ensoleillé, a donc pris sa revanche de la veille où, 2e, il avait été privé de son quatrième succès de rang en super-G par son rival h

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00