La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les sportifs font l’horaire de nuit

Les nouvelles lampes frontales ont révolutionné le ski, la raquette à neige, le trail, le vélo, le VTT

Surmonté d’un véritable projecteur, le skieur avance, la nuit recule. © Charly Rappo
Surmonté d’un véritable projecteur, le skieur avance, la nuit recule. © Charly Rappo

jean ammann

Publié le 01.02.2018

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Equipement »   La nuit recule: 350 lumens, 750 lumens, 2000 lumens! Les hommes se promènent avec un soleil au milieu du front et ils courent, ils pédalent, ils skient 24 heures sur 24, nuit et jour. Vous les voyez peut-être, le soir, descendre de la Berra ou de la Chia, vous les croisez peut-être, la nuit, sur la route. Tous ces noctambules du sport bénéficient désormais de lampes d’une puissance extraordinaire: «Ce sont presque des phares de voiture», dit Michel Demierre, spéléologue et ingénieur. «Un phare de voiture? C’est vraiment ça! J’ai un client qui roule à vélo avec une lampe de 2000 lumens. En face, les automobilistes lui font des appels de phare, parce qu’ils croient qu’il roule avec les grands phares!» raconte Didier Moret, ingénieur lui aussi, commerçant et vainqueur de la Patrouille des gl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11