La Liberté

Répétition avant les mondiaux

En Allemagne, Beat Feuz a une revanche à prendre avant de se rendre en Suède pour les championnats du monde. © Keystone
En Allemagne, Beat Feuz a une revanche à prendre avant de se rendre en Suède pour les championnats du monde. © Keystone
31.01.2019

Les skieurs sont à Garmisch-Partenkirchen et les femmes à Maribor avant de rejoindre Are dimanche

Ski alpin » Alors que les mondiaux commencent lundi prochain, la Coupe du monde fait une dernière étape à Garmisch avec une descente et un géant. Au pied de la Zugspitze, Beat Feuz veut rappeler qui est le patron. Les femmes, elles, sont à Maribor pour un slalom, un géant et donc un récital de Mikaela Shiffrin

Battu d’un souffle à Wengen et à Kitzbühel, Beat Feuz en a marre de constater qu’il y a quelqu’un à sa gauche sur le podium. Le champion du monde n’a aucune envie d’aligner une troisième place de dauphin en descente. Comme sur chaque piste ou presque, il convient de mentionner le nom du skieur de Schangnau parmi les favoris. Garmisch ne fait pas exception, ce d’autant plus que le dernier vainqueur sur la Kandahar s’appelle… Feuz. Il y a un an, le Bernois avait devancé de 0’’18 Dominik Paris et Vincent Kriechmayr. Les trois coureurs devraient à nouveau faire partie des hommes à battre samedi.

Meillard doit se montrer

Pour le géant de dimanche, les adversaires de Marcel Hirscher vont se triturer les méninges pour savoir comment ne pas finir à plus d’une seconde de l’Autrichien. Parce que dans la station bavaroise, le technicien d’Annaberg frôle le génie en reléguant la concurrence à des kilomètres. 1’’57 sur Manuel Feller l’an passé, 1’’50 sur Olsson en 2017 et surtout 3’’28 (!) sur Felix Neureuther en 2015. Sans que l’on aille jusqu’à parler de piste fétiche, il faut reconnaître que le ski de Hirscher s’exprime merveilleusement bien en Allemagne. Et après la démonstration de Schladming mardi, la cote de l’Autrichien n’a pas faibli.

Avec trois sorties de piste sur les quatre derniers slaloms et une 14e place lors du géant d’Adelboden, Loïc Meillard doit montrer qu’il sait encore comment retrouver le ski de Saalbach où il avait obtenu deux podiums (2e) à la mi-décembre. Pour le Valaisan, il est temps de s’offrir un bon résultat afin de débarquer en Suède l’esprit libéré.

Toutes contre Shiffrin

Battue en slalom à Flachau par Petra Vlhova, il y a fort à parier que Mikaela Shiffrin aura envie de montrer en Slovénie que cette deuxième place n’était qu’une erreur de parcours. Et à Maribor, la skieuse de Vail reste sur deux victoires en slalom en 2015 et 2017. Son ultime succès s’est fait devant Wendy Holdener qui avait échoué à 0’’19.

Mais avant le virage court, l’Américaine tentera d’épingler le géant à son immense palmarès. Une victoire demain porterait son total de succès en Coupe du monde à 55. Mais même si elle reste sur une victoire à Plan de Corones, Shiffrin sait que le géant réserve quelques surprises et quelques adversaires de taille. D’autant plus que, sur la piste slovène, les spécialistes de vitesse ont souvent tendance à venir mettre leur grain de sel comme Sofia Goggia (2e) et Lara Gut-Behrami (3e) en 2017 derrière Tessa Worley.

Dans le camp suisse, la sélection est assez light puisque Lara Gut-Behrami a décidé de ne pas se rendre à Maribor afin de s’entraîner pour les mondiaux. Et sans Michelle Gisin, blessée, la seule chance de podium, en slalom, sera pour Wendy Holdener. Il s’agira d’ailleurs pour la Schwytzoise de ne pas perdre trop d’influx, car le premier entraînement de descente des mondiaux à Are est agendé lundi déjà. ATS

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00