La Liberté

Une première pour Odermatt

Marco Odermatt: «J’ai clairement repoussé mes limites.» © Keystone
Marco Odermatt: «J’ai clairement repoussé mes limites.» © Keystone
Partager cet article sur:
07.12.2019

Le Nidwaldien a débloqué son compteur en remportant le super-G de Beaver Creek

Ski alpin » Marco Odermatt a décroché, à 22 ans et 2 mois, son premier succès en Coupe du monde à l’occasion du super-G de Beaver Creek! Le Nidwaldien a devancé de 0’’10 son dauphin norvégien Aleksander Aamodt Kilde. Mauro Caviezel a quant à lui terminé 5e, à 0’’64.

Quintuple champion du monde junior en février 2018 à Davos, Marco Odermatt continue donc de brûler les étapes sur le cirque blanc. Après avoir obtenu ses deux premiers podiums l’hiver dernier en géant (3e à Kranjska Gora, 2e à Soldeu), il a débloqué son compteur hier, pour son 41e départ en Coupe du monde.

Tous les risques

Le Nidwaldien, qui avait fait ses débuts au plus haut niveau en mars 2016 lors des finales à Saint-Moritz (grâce à son premier sacre mondial junior, en géant), a construit sa victoire sur le bas du parcours. Porteur du dossard N° 2, il a pris tous les risques après s’être fait une grosse frayeur sur le premier piège du tracé, qui avait été fatal au N° 1 Adrien Théaux. Des risques qui se sont avérés payants.

«J’ai clairement repoussé mes limites. Mais d’une manière ou d’une autre, ça a fonctionné. Et j’avais déjà remarqué que l’on ne peut pas être lent lorsque l’on skie à la limite», a souligné le premier vainqueur suisse de la saison, pour qui l’attente dans le fauteuil du leader n’a pas été désagréable. «Il n’y a pas de plus bel endroit pour regarder une course, a-t-il lâché. Je n’imaginais pas que j’avais skié suffisamment bien pour prétendre à la victoire. Dans un premier temps, j’étais déjà content d’avoir franchi la ligne d’arrivée. J’espérais alors juste que cela suffise pour inscrire quelques points», a-t-il ensuite expliqué. ats


Corinne Suter finit deuxième

Corinne Suter a décroché son troisième podium en Coupe du monde à l’occasion de la première des deux descentes de Lake Louise. La Schwytzoise de 25 ans a pris la 2e place, à 0’’35 de l’étonnante Ester Ledecka. Double médaillée aux mondiaux d’Are en février (argent en descente, bronze en super-G), Corinne Suter a sans doute cru tenir son premier succès à ce niveau. Mais c’était compter sans Ester Ledecka, qui a ainsi écrit une nouvelle page d’histoire. ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00