La Liberté

Les tifosi chavirent de bonheur

C’était la folie hier à Monza après le succès de Charles Leclerc sur Ferrari. © Keystone
C’était la folie hier à Monza après le succès de Charles Leclerc sur Ferrari. © Keystone
09.09.2019

Charles Leclerc, sur Ferrari, a remporté le Grand Prix d’Italie. Un succès fêté comme il se doit par le public

Automobilisme » Vainqueur sur Ferrari du Grand Prix d’Italie à Monza, Charles Leclerc a fait chavirer les tifosi de bonheur. Le jeune Monégasque, âgé de 21 ans, a résisté jusqu’au bout aux attaques des Mercedes de Valtteri Bottas (2e) et Lewis Hamilton (3e). Leclerc a ainsi pu fêter la deuxième victoire de sa carrière, une semaine après celle obtenue en Belgique. Mais elle n’a tenu qu’à un fil, car les Mercedes ont mis une grosse pression derrière la Ferrari N°16.

Le Monégasque a ainsi été attaqué par Hamilton au 23e tour et l’a forcé à sortir de la piste, ce qui lui a valu un avertissement de la direction de course. Le pilote Ferrari a aussi manqué un freinage à la première chicane au 36e tour, sans conséquences fâcheuses. Leclerc a ainsi offert à la Scuderia son premier succès à Monza depuis celui de Fernando Alonso en 2010.

Une superbe bataille

«Je n’ai jamais été aussi fatigué», a commenté le héros du jour. «Je dois être prudent avec les erreurs en course, mais aucune ne m’a fait perdre de position aujourd’hui», a-t-il poursuivi. Tant Hamilton d’abord que Bottas en fin de course ont eux aussi commis de petites fautes. Les trois hommes ont livré une superbe bataille. «Je suis vidé, il n’y avait aucun moyen de dépasser. Les Ferrari sont si rapides en ligne droite», a dit le Finlandais.

Une passe difficile

Pour sa part, Hamilton s’est montré beau joueur. «C’était grand. Charles a fait un super boulot, félicitations à lui et à Ferrari. Il y a eu beaucoup de pression de Valtteri et de ma part, mais même si on pouvait se rapprocher, il était impossible de doubler», a déclaré l’Anglais. Au championnat, Hamilton, qui a obtenu le point récompensant l’auteur du meilleur tour, reste confortablement leader avec 284 points. Bottas en a 221 et Max Verstappen, huitième à Monza sur sa Red Bull-Honda, 185. Leclerc est désormais quatrième avec 182 points, devant Vettel (169). Alors que son coéquipier brille de plus en plus, la passe difficile de Sebastian Vettel continue. L’Allemand, alors en quatrième position, a perdu le contrôle de sa monoplace au sixième tour et a effectué un tête-à-queue. Il a ensuite touché Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) en rentrant en piste, ce qui lui a valu une pénalité stop-and-go de 10’’. Vettel a terminé à une anonyme 13e place. Il n’est de facto plus le premier pilote de l’écurie italienne.

Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) a fini au neuvième rang, ce qui lui a rapporté deux points. Parti des stands, Kimi Raikkonen a dû se contenter de la 15e place, après avoir été sanctionné d’un stop-and-go (départ avec les mauvais pneus). Cette course dans le temple de la vitesse a aussi permis aux Renault d’obtenir leur meilleur résultat de la saison. Daniel Ricciardo a en effet pris la quatrième place devant Nico Hülkenberg. Sur un circuit où la puissance du moteur est bien plus importante que l’appui aérodynamique, les monoplaces françaises se sont montrées sous un meilleur jour. ats

Classements

Formule 1. Grand Prix d’Italie à Monza (53 tours de 5,793 km = 307,029 km): 1. Charles Leclerc (MON), Ferrari, 1h15’26’’655. 2. Valtteri Bottas (FIN), Mercedes, à 0’’835. 3. Lewis Hamilton (GBR), Mercedes, à 35’’199. 4. Daniel Ricciardo (AUS), Renault, à 45’’515. 5. Nico Hülkenberg (GER), Renault, à 58’’165. 6. Alexander Albon (THA), Red Bull-Honda, à 59’’315. 7. Sergio Perez (MEX), Racing Point-Mercedes, à 1’13’’802. 8. Max Verstappen (NED), Red Bull-Honda, à 1’14’’492. A 1 tour: 9. Antonio Giovinazzi (ITA), Alfa Romeo-Ferrari. 10. Lando Norris (GBR), McLaren-Renault. 11. Pierre Gasly (FRA), Toro Rosso-Honda. 12. Lance Stroll (CAN), Racing Point-Mercedes. 13. Sebastian Vettel (GER), Ferrari. 14. George Russell (GBR), Williams-Mercedes. 15. Kimi Raikkonen (FIN), Alfa Romeo-Ferrari. 16. Romain Grosjean (FRA-SUI), Haas-Ferrari.

Championnat (14/21). Pilotes: 1. Hamilton 284 points. 2. Bottas 221. 3. Verstappen 185. 4. Leclerc 182. 5. Vettel 169. 6. Gasly 65. 7. Sainz 58. 8. Ricciardo et Albon 34. 10. Kvyat 33. 11. Hülkenberg et Raikkonen 31. 13. Perez 27. 14. Norris 25. 15. Stroll 19. 16. Magnussen 18. 17. Grosjean 8. 18. Giovinazzi 3. 19. Kubica 1. Constructeurs: 1. Mercedes 505. 2. Ferrari 351. 3. Red Bull-Honda 266. 4. McLaren-Renault 83. 5. Renault 65. 6. Toro Rosso-Honda 51. 7. Racing Point-Mercedes 46. 8. Alfa Romeo-Ferrari 34. 9. Haas-Ferrari 26. 10. Williams-Mercedes 1.

Prochaine course: GP de Singapour (22 septembre).

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00