La Liberté

Lewis Hamilton au sommet de son art

Lewis Hamilton n’en finit plus d’enrichir son palmarès. © Keystone
Lewis Hamilton n’en finit plus d’enrichir son palmarès. © Keystone
04.11.2019

Deuxième hier à Austin (EU), le pilote britannique a décroché un sixième titre de champion du monde

Laurent Wirz

Automobilisme » Six titres de champion du monde! Lewis Hamilton (34 ans) n’en finit pas d’ajouter des lignes à son immense palmarès. Le pilote anglais n’a désormais plus que Michael Schumacher devant lui. Hamilton a officiellement assuré sa sixième couronne hier au terme du GP des Amériques à Austin. Il ne s’agissait que d’une formalité, l’issue de la saison ne faisant plus le moindre doute depuis longtemps. Mais le moment où le titre est dans la poche constitue toujours une sorte de libération, et le fait d’y parvenir sur un circuit qu’il apprécie particulièrement (cinq succès en 2012, 2014, 2015, 2016 et 2017) a visiblement comblé le Britannique.

Ce sixième titre s’est construit essentiellement dans la première moitié de la saison. Mercedes a largement dominé la concurrence, et a aussi profité des erreurs stratégiques ou du man-que de fiabilité des Ferrari. Les Flèches d’argent ont ainsi gagné les huit premières courses, six pour Hamilton contre deux pour son coéquipier Valtteri Bottas.

En embuscade

Ensuite, le rapport de forces s’est un peu équilibré. Max Verstappen a remporté deux Grands Prix sur sa Red Bull-Honda avant la pause estivale. Après celle-ci, Ferrari a enfin retrouvé le chemin de la victoire avec Charles Leclerc (2) et Sebastian Vettel (1). Mais Mercedes était toujours en embuscade, prêt à profiter de la moindre faiblesse adverse. Hamilton a ainsi gagné en Russie et au Mexique, Bottas l’emportant au Japon. Lors de ces trois courses, Ferrari partait pourtant devant. Le titre des constructeurs assuré depuis le Japon, restait à attribuer celui des pilotes. Si Bottas a fait jeu égal avec Hamilton durant les quatre premiers GP (deux victoires chacun), l’Anglais a ensuite assez nettement dominé le Finlandais. Le nombre de succès ne laisse pas planer le doute: avant Austin, Hamilton menait dix à trois.

Le désormais sextuple champion du monde se rapproche toujours plus de Michael Schumacher. L’Allemand, gravement blessé dans un accident de ski fin 2013, reste le seul à avoir décroché sept titres. Il garde aussi encore le record du nombre de victoires (91), mais Hamilton n’est plus très loin (83). Le Britannique est par contre au sommet de la hiérarchie en ce qui concerne les pole positions (87, contre 68 pour «Schumi»). A bientôt 35 ans – il les fêtera le 7 janvier –, le pilote de la voiture No 44 évolue au sommet de son art. Doté d’une pointe de vitesse redoutable sur un tour, il est aussi excellent en rythme de course. Hamilton arrive aussi bien à attaquer à fond quand c’est nécessaire (comme lors de la phase finale en Hongrie) ou à prendre un soin extrême de sa machine sans perdre trop de performance.

Se vider la tête

Les multiples activités d’Hamilton dans la mode, la musique ou la jet-set ne l’empêchent pas de performer. Au contraire, cela lui permet de se vider la tête, de ne pas se focaliser uniquement sur son sport. Ayant adopté désormais un mode d’alimentation végan, il se dit en meilleure forme physique que jamais. La saison 2020 s’annonce d’ores et déjà passionnante. Comme le règlement ne va que très peu changer avant la profonde refonte prévue pour 2021, Hamilton devrait en toute logique figurer à nouveau parmi les principaux prétendants.

Et surtout, il ne semble avoir aucune intention de quitter les circuits bientôt. Après l’annonce des règles pour 2021 jeudi, le pilote anglais a affirmé en conférence de presse se voir continuer avec son équipe actuelle. «J’apprécie toujours un nouveau défi. Cette équipe a démontré qu’elle est la mieux préparée et dans la meilleure position pour réagir aux changements», a-il dit. Je ne me vois pas vraiment aller ailleurs, j’aime faire partie de la marque et de son histoire», a-t-il poursuivi. Hamilton pourrait donc bien continuer à réécrire le livre des records de la formule 1... ats

Classements

Austin, Texas. Grand Prix des Etats-Uns (56 tours de 5,513 km/308,405 km): 1 Valtteri Bottas (FIN), Mercedes, 1h33’55’’653 (194,782 km/h). 2. Lewis Hamilton (GBR), Mercedes, à 4’’148. 3. Max Verstappen (NED), Red Bull-Honda, à 5’’002. 4. Charles Leclerc (MON), Ferrari, à 52’’239. 5. Alexander Albon (THA), Red Bull-Honda, à 1’18’’038. 6. Daniel Ricciardo (AUS), Renault, à 1’30’’366. 7. Lando Norris (GBR), McLaren-Renault, à 1’30’’764. Classements du Championnat du monde (19/21). Pilotes: 1. Hamilton 381 (champion du monde/5)*. 2. Bottas 314 (2)*. 3. Leclerc 249 (4)*. 4. Verstappen 235 (3)*. 5. Vettel 230 (2)*. 6. Albon 84. 7. Sainz 80. 8. Gasly 77. Par équipes: 1. Mercedes 695 (champion du monde/7)*. 2. Ferrari 479 (6)*. 3. Red Bull-Honda 366 (5)*. 4. McLaren-Renault 121. 5. Renault 83. 6. Toro Rosso-Honda 65. 7. Racing Point-Mercedes 64. 8. Alfa Romeo-Ferrari 35. 9. Haas-Ferrari 28. 10. Williams-Mercedes 1. * 1 point supplémentaire pour le tour le plus rapide en piste.

Prochaine course: Grand Prix du Brésil à Sao Paulo le 17 novembre.

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00