La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Quand le talent ne suffit plus»

Francesco Bagnaia est champion du monde dans la catégorie MotoGP cette année. L’Italien n’a sans doute aucun problème pour trouver des soutiens financiers dans son pays. © Keystone
Francesco Bagnaia est champion du monde dans la catégorie MotoGP cette année. L’Italien n’a sans doute aucun problème pour trouver des soutiens financiers dans son pays. © Keystone
Publié le 11.11.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Parole d’expert

Sport » «Notre meilleur pilote suisse actuel, Dominique Aegerter, est en phase de réaliser un exploit exceptionnel: devenir champion du monde dans deux catégories simultanément, soit en Moto E Electrique et en Super Sport. Deux titres de champion du monde! et? Eh bien… Rien!

«J’aurais certainement le niveau pour rouler en catégorie MotoGP ou Moto2», me confie-t-il modestement, «mais voilà, je ne suis pas de la bonne nationalité!» En effet, au niveau MotoGP, les budgets sont devenus tellement colossaux que les pilotes qui y accèdent sont issus de nations où le sport moto est très populaire et médiatisé, et où les retombées sur les marchés sont suffisamment importantes, l’investissement des sponsors étant proportionnel aux bénéfices futurs escomptés.

Difficile &agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11