La Liberté

De la nervosité née de l’enjeu

Gabriele di Gioia ne gardera pas le meilleur des souvenirs du déplacement à Budapest pour y disputer ses premiers championnats d’Europe. © DR
Gabriele di Gioia ne gardera pas le meilleur des souvenirs du déplacement à Budapest pour y disputer ses premiers championnats d’Europe. © DR
13.02.2020

Gabriele di Gioia est rentré bredouille de ses premiers européens de la relève, en Hongrie.

Patricia Morand

Karaté » Habitué au succès en Suisse, Gabriele di Gioia a fait connaissance avec les contraintes du sport d’élite international et ses revers de fortune. L’espoir du Budo Center Fribourg est rentré des européens de la relève qui se sont déroulés en Hongrie avec une défaite dès le premier tour. Une grosse déception.

Engagé chez les cadets (M16), dans la catégorie des moins de 63 kg, le Fribourgeois s’est incliné dès son entrée en lice sur les tatamis de Budapest. Il a subi la loi d’un Biélorusse plutôt habile dans les contres. «Il a pris de mauvaises décisions tactiques», regrette son entraîneure Reta Duverney qui l’accompagnait, tout comme Rolf Frey, en Hongrie. «Mon adversaire a ensuite été éliminé au stade des demi-finales. S’il avait été jusqu’en finale, j’aurais été repêché et j’aurais pu encore prétendre à la médaille de bronze», raconte Gabriele di Gioia.

Après de l’or en Autriche

«Gabriele était physiquement prêt. La nervosité due à l’enjeu a sans doute joué un r

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00