La Liberté

Entre coups d’épée et bancs d’école

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Galadrielle Sapin est déterminée à pratiquer l’escrime à haut niveau, à côté de ses études. © Alain Wicht
Galadrielle Sapin est déterminée à pratiquer l’escrime à haut niveau, à côté de ses études. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
19.11.2019

Galadrielle Sapin a dû reprendre les cours après une année entièrement dédiée à l’escrime à Paris

Mélanie Gobet

Escrime » Face à elle, un tireur plus expérimenté, plus âgé. Galadrielle Sapin ne se laisse pas impressionner, elle le touche et lâche un cri de rage. Samedi lors de la 22e édition du Marathon de Fribourg, il ne faisait aucun doute. La Fribourgeoise de 18 ans s’est endurcie lors de son année de formation auprès de Daniel Levavasseur à Paris. Mais après cette parenthèse enchantée, la tireuse est revenue à la réalité et a retrouvé les bancs d’école depuis mardi dernier au Collège de Sainte-Croix. Avec une idée claire en tête: continuer à tout donner pour vivre sa passion, malgré la délicate tâche de combiner sport et études.

De retour en Suisse

«Il y a eu des moments difficiles, où j’ai dû crocher, mais j’y suis arrivée. Et j’aime touj

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00