La Liberté

L’homme qui a le catch dans la peau

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christophe Philippus: «Lors des soirées de catch à Lausanne, beaucoup de gens viennent me demander l’histoire de ma ceinture.» © Alain Wicht
Christophe Philippus: «Lors des soirées de catch à Lausanne, beaucoup de gens viennent me demander l’histoire de ma ceinture.» © Alain Wicht
Partager cet article sur:
24.07.2021

Christophe Philippus est fan de la fédération Swiss Power Wrestling et de ses combats qu’il suit fidèlement

Pascal Dupasquier

Fans des années 2020 » Cet été, La Liberté part à la rencontre de passionnés qui remuent ciel et terre pour une équipe ou un sport, pour certains improbables.

Devant la porte de l’appartement qu’il partage au Pâquier avec son amie Fanny et leur petite fille Emma, Christophe Philippus accueille le journaliste avec ce conseil de prudence: «Attention à ne pas glisser, le sol vient d’être nettoyé et il est mouillé.»

Comme, cet après-midi-là, le soleil brille autant que le carrelage de son séjour, le Suisse aux origines belges nous invite à passer sur le grand balcon ombragé. Sur la table, un objet, «L’OBJET»: une ceinture en cuir noir avec, sur les côtés, deux petites plaques dorées flanquées du drapeau rouge à croix blanche. Au centre, une autre plaque, toujours d

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00