La Liberté

Ecouter son corps, trouver son rythme

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Roger Federer sera un homme très observé, cette semaine à Genève. © Keystone
Roger Federer sera un homme très observé, cette semaine à Genève. © Keystone
Partager cet article sur:
17.05.2021

A Genève, où il entre en lice, Roger Federer pense moins aux résultats qu’à recouvrer ses sensations

Pierre Salinas

Tennis » Genève, où il entre en lice ce mardi face à l’Espagnol Pablo Andujar (ATP 75), Roland-Garros, Halle avec, en point d’orgue, Wimbledon: Roger Federer a mitonné un programme aux petits oignons, de préférence rouges comme la terre battue, et aux petits pois, verts comme le gazon. Après? Il y a bien la Laver Cup, qu’il a créée et dont la 4e édition doit avoir lieu fin septembre à Boston. Mais pour l’heure, la suite des aventures du Bâlois de 39 ans n’est pas connue. Du grand public pour le moins.

Il faut dire que Roger Federer, retombé à la 8e place mondiale, revient de loin et que seul le présent l’intéresse. C’est en substance ce qui a transpiré de la conférence de presse qu’il a donnée ce lundi par visioconférence, situation sanitaire oblige. Absent du circuit ATP depuis l&r

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00