La Liberté

Elle est venue, a vu mais n’a pas vaincu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Tête de série N° 1, Océane Dodin (photo) s’est inclinée devant Yasmine Mansouri en finale de l’Open de Marly. © Alain Wicht
Tête de série N° 1, Océane Dodin (photo) s’est inclinée devant Yasmine Mansouri en finale de l’Open de Marly. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.07.2020

Redescendue à la 116e place mondiale, Océane Dodin s’est fait surprendre en finale de l’Open de Marly

Pierre Salinas

Tennis » Sur les bords de la Gérine, jamais joueuse n’avait été mieux classée qu’Océane Dodin, 116e mondiale avant la suspension du circuit professionnel mais matricule 46 à la WTA en juin 2017. Parce que, dans le milieu des tournois nationaux, les désistements de dernière minute sont monnaie courante, Thomas Flury a longtemps craint que la championne au double passeport français et suisse ne pointe jamais le bout de sa raquette.

«Quand, pendant la semaine, j’ai vu qu’elle postait sur les réseaux sociaux des photos où on la voyait s’entraîner sur courts en dur, j’ai pris peur», raconte le directeur de l’Open de Marly, dont les deux tableaux principaux se sont achevés hier. Et de raconter la suite de l’anecdote: «J’ai donc envoyé un e-mail à son père, à qui j’ai demandé si Océane savait que le tournoi se déroulait sur terre battue. La réponse fut affirmative. Après quoi, pour me calmer peut-être, je ne sais pas, elle a publié des images de terre battue…» Sourire en coin, Océa

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00