La Liberté

Laaksonen n’est pas passé loin

Henri Laaksonen n’aura pas l’honneur de défier Rafael Nadal en seizième de finale. © Keystone
Henri Laaksonen n’aura pas l’honneur de défier Rafael Nadal en seizième de finale. © Keystone
17.01.2019

Le Schaffhousois a perdu au cinquième set contre Alex de Minaur. Belinda Bencic est en 16e de finale

Tennis » Un troisième Suisse est capable de briller sur les plus grands courts du monde. Henri Laaksonen l’a démontré hier soir sur la Margaret Court Arena de Melbourne. 166e mondial et issu des qualifications, le Schaffhousois est tombé les armes à la main sur la Margaret Court Arena de Melbourne face au N° 1 australien Alex de Minaur (N° 27). Il s’est incliné 6-4 6-2 6-7 (7/9) 4-6 6-3 après 3 h 53’ de match.

Auteur d’un début de match un brin top timoré, Henri Laaksonen a écarté une balle de match à 7/6 au tie-break du troisième set avant de pousser de Minaur dans une cinquième manche de tous les dangers. Titré à Sydney samedi, le protégé de Lleyton Hewitt a forcé la décision grâce à un break au huitième jeu de cette manche décisive. Contraint de prendre tous les risques pour déborder un adversaire qui vous force souvent à jouer le coup de trop, Henri Laaksonen a manqué d’un soupçon de réussite dans le money time pour prolonger l’aventure à Melbourne qui lui aurait proposé un seizième de finale contre… Rafael Nadal.

Des erreurs de trop

«Ce match se joue sur un rien, mais j’aurais aussi pu le perdre en trois sets, avoue Henri Laaksonen. J’ai apprécié l’atmosphère autour de notre rencontre. Je perds pour une seule raison: j’ai commis une ou deux erreurs de trop. Mais il est vrai que de Minaur est très véloce et qu’il convient de prendre des risques pour être certain que la balle ne revienne pas…»

«Heureux» de son parcours à Melbourne et «conforté» dans ses certitudes, Henri Laaksonen va passer quelques jours en Finlande auprès de sa mère avant de mettre le cap sur Bienne où il sera, bien sûr, de la partie pour le barrage qui opposera en Coupe Davis la Suisse à la Russie. La réplique qu’il a offerte à de Minaur donne une raison d’espérer dans le camp suisse pour ce match qui apparaît, pour l’instant, si déséquilibré sur le papier.

L’aventure continue en revanche pour Belinda Bencic (WTA 49). Victorieuse 7-5 4-6 6-2 de la Kazakhe Yulian Puntintseva (WTA 39) dans un match qui ne restera pas vraiment dans les annales, la Saint-Galloise a rendez-vous demain avec la double championne de Wimbledon, Petra Kvitova (N° 6), peut-être la joueuse la plus percutante du moment.

Titrée elle aussi samedi à Sydney, la Tchèque s’avancera dans ce seizième de finale avec le souvenir de ses deux succès sans histoire face à la Saint-Galloise lors de leurs deux premières confrontations à ce jour, en 2013 à Tokyo et l’an dernier à Prague lors de la Fed Cup. Et elle aura peut-être aussi jeté un œil sur les statistiques du deuxième tour de Belinda Bencic, remporté malgré six breaks concédés. «Cela va être très difficile contre Kvitova, reconnaît Belinda Bencic. Mais je n’aurai rien à perdre et j’espère pouvoir lâcher mes coups.»

Une dernière phrase utile comme pour signifier qu’une certaine crispation a retenu son bras sur ses deux premiers tours contre Katerina Siniakova et Puntintseva. «Face à Puntintseva, c’était le match féminin par excellence, souligne-t-elle. Il est vrai qu’il n’est pas aisé de trouver le bon équilibre avec les nouvelles balles du tournoi dans la mesure où elles se dégonflent bien trop vite.» ATS


 

Roger Federer: «Tous les feux sont au vert. Je suis en forme»

N°1 mondial juniors en 2015, Taylor Fritz (ATP 50) peut-il renverser le maître demain à Melbourne? Le Californien se dresse sur la route de Roger Federer dans un 16e de finale de l’Open d’Australie qui recèle bien des promesses. Il opposera, ainsi, le double tenant du titre à un espoir qui est sorti victorieux d’un sacré bras de fer contre Gaël Monfils. Ce seizième de finale doit surtout permettre à Roger Federer de marquer son territoire à Melbourne après son succès hier en trois sets – 7-6 7-6 6-3 – contre Daniel Evans (ATP 190) dans une rencontre où il ne fut pas loin de perdre la première manche. «La gagner après avoir été mené 5/3 au tie-break fut la clé de cette rencontre, affirme-t-il. J’entends parfois après avoir livré des rencontres serrées contre des adversaires qui ne sont pas bien classés que je ne suis pas en forme. Mais là, je vous arrête: tous les feux sont au vert!» Demain, Fritz se dressera donc sur la route de Federer. L’Américain se frottera au joueur qui a bercé ses rêves de jeunesse mais aussi un adversaire qu’il aurait pu battre en juin 2016 à Stuttgart. «Je me rappelle l’avoir entraîné très loin au troisième set et avoir bénéficié de balles de break pour servir pour le match, poursuit-il. Et là, je me suis dit: «c’est dingue tu es peut-être en train de battre Federer» et je n’ai plus fait un jeu. Je crois avoir retenu la leçon pour demain.» ATS


 

Résultats

Melbourne (AUS). Open d’Australie. 1er grand chelem de l’année (42,720 millions de francs/dur).

2e tour du simple messieurs: Roger Federer (SUI/3) bat Daniel Evans (GBR) 7-6 (7/5) 7-6 (7/3) 6-3. Alex de Minaur (AUS/27) bat Henri Laaksonen (SUI) 6-4 6-2 6-7 (7/9) 4-6 6-3. Rafael Nadal (ESP/2) bat Matthew Ebden (AUS) 6-2 6-2 6-2. Frances Tiafoe (USA) bat Kevin Anderson (RSA/5) 4-6 6-4 6-4 7-5. Marin Cilic (CRO/6) bat Mackenzie McDonald (USA) 7-5 6-7 (9/11) 6-4 6-4. Karen Khachanov (RUS/10) bat Yoshihito Nishioka (JPN) 6-3 6-3 6-3. Stefanos Tsitsipas (GRE/14) bat Victor Troicki (SRB) 6-3 2-6 6-2 7-5. Diego Schwartzman (ARG/18) bat Denis Kudla (USA) 6-4 7-5 3-6 6-7 (6/8) 6-4. Nikoloz Basilashvili (GEO/19) bat Stefano Travaglia (ITA) 3-6 6-3 3-6 6-4 6-3. Grigor Dimitrov (BUL/20) bat Pablo Cuevas (URU) 6-3 6-7 (5/7) 6-3 7-5. Roberto Bautista Agut (ESP/22) bat John Millman (AUS) 6-3 6-1 3-6 6-7 (6/8) 6-4. Fernando Verdasco (ESP/26) bat Radu Albot (MDA) 6-1 7-6 (7/2) 6-3. Taylor Fritz (USA) bat Gaël Monfils (FRA/30) 6-3 6-7 (8/10) 7-6 (8/6) 7-6 (7/5). Tomas Berdych (CZE) bat Robin Haase (NED) 6-1 6-3 6-3. Andreas Seppi (ITA) bat Jordan Thompson (AUS) 6-3 6-4 6-4. Thomas Fabbiano (ITA) bat Reilly Opelka (USA) 6-7 (15/17) 6-2 6-4 3-6 7-6 (10/5).

2e tour du simple dames: Belinda Bencic (SUI) bat Yulia Puntintseva (KAZ) 7-5 4-6 6-2. Angelique Kerber (GER/2) bat Beatriz Haddad Maia (BRA) 6-2 6-3. Caroline Wozniacki (DEN/3) bat Johanna Larsson (SWE) 6-1 6-3. Sloane Stephens (USA/5) bat Timea Babos (HUN) 6-3 6-1. Petra Kvitova (CZE/8) bat Irina-Camelia Begu (ROU) 6-1 6-3. Anastasia Pavlyuchenkova (RUS) bat Kiki Bertens (NED/9) 3-6 6-3 6-3. Aryna Sabalenka (BLR/11) bat Katie Boulder (GBR) 6-3 6-4. Caroline Garcia (FRA/19) bat Zoe Hives (AUS) 6-3 6-3. Ashleigh Barty (AUS/19) bat Yafan Wang (CHN) 6-2 6-3. Aliaksandra Sasnovich (BLR) bat Anett Kontaveit (EST/20) 6-3 6-3. Amanda Anasimova (USA) bat Lesia Tsurenko (UKR/24) 6-0 6-2. Kimberly Birrell (AUS) bat Donna Vekic (CRO/29) 6-4 4-6 6-1. Maria Sharapova (RUS/30) bat Rebecca Peterson (SWE) 6-2 6-1. Petra Martic (CRO/31) bat Marketa Vondrousova (CZE) 6-4 7-5. Maria Sakkari (GRE) bat Astra Sharma (AUS) 6-1 6-4. Danielle Collins (USA) bat Sachia Vickery (USA) 6-3 7-5.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00