La Liberté

Le gazon dans sa version démocratique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Deux courts de tennis en gazon construits sur les cendres d’un stade de football. Il fallait y penser! © Matthias Käser
Deux courts de tennis en gazon construits sur les cendres d’un stade de football. Il fallait y penser! © Matthias Käser
Partager cet article sur:
27.06.2019

En Suisse, les courts de tennis en herbe sont rares et appartiennent à de riches privés. Sauf à Bienne

Pierre Salinas

Tennis » Matricule 38 au classement ATP, le Français Pierre-Hugues Herbert y a usé les picots de ses semelles pendant deux jours, avant de se hisser en demi-finale du tournoi de Halle, seulement battu par Roger Federer. Preuve que la préparation du Jurassien d’adoption ne fut pas mauvaise, au contraire. Ancien No 2 mondial, la Russe Vera Zvonareva a aussi été aperçue dans les parages. Comme Viktorija Golubic (WTA 83). Cette semaine, ce fut au tour de Timea Bacsinszky (WTA 93) de vivre l’«expérience Gurzelen», du nom de cet ancien stade de football transformé – en partie – en courts de tennis, au nombre de deux. Mais deux courts en gazon, les premiers de Suisse ouverts au public, les autres appartenant à de riches privés.

Le gazon, cette surface chère à Wimbledon, dont les trois coups seront donnés lundi, et qui rappelle les temps anciens: ou

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00