La Liberté

Les pense-bêtes de Serena Williams

Les pense-bêtes de Serena Williams © keystone-sda.ch
Les pense-bêtes de Serena Williams © keystone-sda.ch
09.07.2019

Il est 19h et des brins d’herbe, l’heure du rendez-vous web. Voici ce qu’il fallait retenir de cette huitième journée à Wimbledon, qui est encore loin d’être terminée...

Pierre Salinas

La bonne élève du jour » On peut avoir vu le jour la même année que Roger Federer, avoir remporté davantage de titres du grand chelem que le Bâlois (23 contre 20) et continuer de consulter des notes à chaque changement de côté. En élève appliquée, Serena Williams (WTA 10) s’est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon aux dépens de sa compatriote et bourreau de la No 1 mondiale Ashleigh Barty au tour précédent: Alison Riske (WTA 55), battue 6-4 4-6 6-3. Dans son jardin anglais, la cadette des sœurs Williams brigue une 8e couronne en simple. Pour l’heure, seule Martina Navratilova a fait mieux qu’elle. Quant à ses pense-bêtes écrits à la main et par ses soins, ils ont pour objectif «de la garder concentrée, rien de plus.»
 
La mauvaise élève du jour » A la surprise générale, et au plus grand désarroi de tout un peuple, Serena Williams n’affrontera pas Johanna Konta (WTA 18) jeudi en demi-finale, mais la Tchèque Barbora Strycova (WTA 54). Entraînée par Dimitri Zavialoff depuis l’automne de l’année passée, la Britannique menait 4-1 dans le premier set avant d’être rattrapée par ses vieux démons, elle qui n’a jamais été d’une solidité sans faille sur le plan psychologique – doux euphémisme. Défaite 7-6 6-1, Konta laisse seul Andy Murray défendre l’honneur de la Perfide Albion. Mais en double mixte.


L’allergique du jour » La deuxième demi-finale mettra aux prises Simona Halep (WTA 7) à Elina Svitolina (WTA 8). Après un premier set conclu au tie-break, la première a logiquement pris le dessus sur la Chinoise Shuai Zhang (WTA 50), dont le tennis varié peut s’avérer efficace sur herbe mais dont le mental est encore un peu fragile à ce niveau de la compétition. Soutenue par son petit ami Gaël Monfils, qui était assis aux premières loges, Elina Svitolina a, elle, éliminé l’une des révélations du tournoi en la personne de la Tchèque Karolina Muchova (WTA 68). A l’instar de son compagnon, l’Ukrainienne n’a pas le pied jardinier. Mais au contraire de Monfils, elle n’est pas allergique au gazon.
 
Le bavard du jour » «Roger est un bon joueur de gazon. Il semble qu’il est en forme depuis deux semaines. Ça va être dur.» Appelé à affronter Roger Federer (ATP 3) demain en quart de finale, Kei Nishikori (ATP 7) n’est pas un bavard, vous l’aurez compris. L’affiche entre le Suisse et le Japonais a été programmée sur le court central. Son coup d’envoi est prévu après la fin du match Djokovic-Goffin qui commencera à 14h.

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00