La Liberté

Rien à faire pour Wawrinka

Le Vaudois a été dominé par le No 1 mondial, Novak Djokovic, hier à Rome (6-2 6-2)

La marche était trop haute hier à Rome pour Stan Wawrinka. © Keystone
La marche était trop haute hier à Rome pour Stan Wawrinka. © Keystone
Publié le 13.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Tennis » La marche était trop haute pour Stan Wawrinka. Il s’est incliné 6-2 6-2 en huitièmes de finale du Masters 1000 de Rome devant Novak Djokovic pour son premier «grand match» depuis son retour sur le circuit à fin mars.

Le score est un peu sévère. Wawrinka (ATP 361) n’a pas démérité face au Serbe, quintuple vainqueur du tournoi et contre lequel il restait sur deux victoires. Mais c’était avant sa double opération de l’an dernier. Le Vaudois avait prévenu la veille: il a encore besoin de temps, d’entraînement et de compétition pour retrouver le niveau lui permettant de rivaliser avec les meilleurs.

Novak Djokovic appliqué

Le No 1 mondial n’a pas commis l’erreur de prendre ce match à la légère. Djokovic a serré le jeu à chaque fois que Wawrinka affichait des velléités de revenir dans le match. L’homme aux 20 titres de grand chelem a par exemple sauvé cinq balles de premier jeu en deuxième manche pour réaliser le break d’entrée, comme il l’avait fait dans le premier set.

Wawrinka a par moments fait jaillir quelques éclairs de sa raquette, en coup droit comme en revers, mais Djokovic s’est montré beaucoup plus constant. Le Serbe a aussi distillé quelques amorties qui ont coupé les jambes du Vaudois. Implacable sous le soleil romain, il a converti cinq de ses six balles de break.

Juste avant Roland-Garros, Stan Wawrinka peut se dire qu’il a effectué un pas important malgré cette lourde défaite. Ses deux victoires en trois manches aux tours précédents et cette bataille malheureusement déséquilibrée contre «Djoko» devraient l’avoir remis sur les rails. Quant à Djokovic, toujours à la recherche d’un premier titre en 2022, il poursuit sa montée en puissance. Son prochain adversaire sera le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 9).

Rafael Nadal blessé

Rafael Nadal, blessé, a été éliminé hier soir en huitièmes de finale par le Canadien Denis Shapovalov (ATP 16), 1-6 7-5 6-2, à dix jours du début de Roland-Garros. Après avoir nettement dominé la première manche, l’Espagnol (ATP 4) a petit à petit baissé de niveau jusqu’à avoir manifestement de grosses difficultés à se déplacer. Il souffre d’une blessure chronique au pied qui l’avait obligé l’an dernier à mettre un terme à sa saison dès le mois d’août. Il n’était revenu à la compétition qu’en janvier 2022 pour remporter l’Open d’Australie et porter à 21 le record de titres en grand chelem. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00