La Liberté

Roger Federer balayé en deux sets

Dépassé par la fougue de son jeune adversaire, Roger Federer n’a jamais semblé en mesure de pouvoir l’emporter. © Keystone
Dépassé par la fougue de son jeune adversaire, Roger Federer n’a jamais semblé en mesure de pouvoir l’emporter. © Keystone
16.08.2019

Le jeune Andrey Rublev s’est offert coup sur coup deux Suisses lors du Masters 1000 de Cincinnati

Tennis » Après Wawrinka, Federer! Andrey Rublev, 21 ans et 70e joueur mondial, s’est offert le Bâlois dès son premier duel face au Maître, hier en 8e de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Un succès 6-3 6-4 qui ne souffre du reste aucune discussion.

Un tennis rock and roll, une allure grunge et le feu, dans les yeux et le bras droit: Andrey Rublev a créé la sensation dans l’Ohio, où Roger Federer (ATP 3) a déjà triomphé sept fois, mais plus depuis 2015. Tant et si bien que le Russe a dominé la partie de bout en bout, s’imposant clairement comme le patron du Center Court. Rublev, qui avait sorti Stan Wawrinka la veille (6-4 6-4, lire ci-après), a donné le ton dès les premiers échanges. Le récent finaliste de Hambourg s’est même offert le luxe de ravir les deux premiers jeux de service du Bâlois, perdant le sien une fois dans l’intervalle. Mais plus jamais le Russe de 21 ans, qui n’avait pas un an lorsque Federer passait professionnel, n’a lâché son os, le regard électrique, presque halluciné.

Un quart 100% russe

Andrey Rublev semble véritablement tenir la forme de sa vie en cet été 2019, lui qui s’offre ainsi son deuxième top 5 mondial en un mois (il avait battu Dominic Thiem à Hambourg). Il a, à plusieurs reprises, menacé Federer dans la seconde manche, trouvant finalement la solution pour breaker et mener 4-3. Fin du match! Andrey Rublev disputera donc à Cincinnati un quart de finale qui promet d’être très suivi, notamment dans sa mère patrie, face à son compatriote Daniil Medvedev (ATP 8).

IIl y a de quoi s’inquiéter au sujet de Roger Federer, qui débarquera donc à l’US Open fin août avec une seule victoire dans son escarcelle lors de la tournée américaine précédant le dernier grand chelem de l’année (au 1er tour face à Juan Ignacio Londero). Le Bâlois n’avait plus connu un si faible bilan depuis 2008, année où il avait pu se refaire un moral aux JO de Pékin. ATS


Stan Wawrinka n’arrive pas à confirmer

Stan Wawrinka n’a pas passé le cap du 2e tour au Masters 1000 de Cincinnati mercredi. Le 23e joueur mondial a subi la loi du Russe Andrey Rublev (21 ans) en deux sets 6-4 6-4. Comme la semaine dernière à Montréal, Wawrinka n’a pas confirmé après une victoire contre Grigor Dimitrov.

Face à Rublev, pourtant seulement 70e joueur mondial, il a craqué seulement deux fois. Mais cela pèse lourd. Au premier set déjà, alors qu’il venait de se procurer deux balles de break à 3-3, le Vaudois n’a pas su les concré-tiser. Et puis, sur le jeu de service qui a suivi, il est passé complètement au travers pour encaisser un break blanc. Et la manche par la même occasion.

Le second set? Pas mieux et même pire. Puisque le numéro deux suisse a perdu son engagement encore plus vite.

Et malgré trois opportunités de revenir dans le match par la suite, il a dû accepter une défaite logique, compte tenu de ses difficultés au service (seulement 46% de premières balles passées). ATS

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00