La Liberté

C’est à son tour de recevoir

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même si Sabel Sabin a troqué son maillot singinois pour celui du NUC, elle n’a pas perdu son efficacité à l’attaque. © Christian Galley/Arcinfo
Même si Sabel Sabin a troqué son maillot singinois pour celui du NUC, elle n’a pas perdu son efficacité à l’attaque. © Christian Galley/Arcinfo
Partager cet article sur:
04.01.2020

Sabel Sabin a porté durant quatre ans le maillot des Power Cats avant de déménager à Neuchâtel

Patrick Biolley

Volleyball » C’était le 26 octobre dernier, lors de la victoire de Guin contre Neuchâtel. Sabel Sabin, anciennement Sabel Moffett, revenait dans la salle du Leimacker qu’elle avait parcouru en long, en large et en travers quatre saisons durant. Car avant de poser son baluchon au NUC, la centrale américaine de 32 ans a fait les beaux jours des Power Cats de 2015 à l’été dernier. Demain à 17 h 30, c’est elle qui reçoit ses anciennes coéquipières dans sa Riveraine. «Je me sens très bien où je suis en ce moment, mais c’est vrai que c’est sympa de revoir des gens qui ont eu un tel rôle dans ma vie, explique-t-elle. Guin aura toujours une place spéciale dans mon cœur. C’est un peu comme une réunion entre amis.»

Amis, jusqu’au premier service, car Sabel Sabin est une compétitrice, une vraie. Celle qu

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00