La Liberté

Celui pour qui l’impossible n’existe pas

Timo Lippuner (à droite) a fait l’unanimité ces dernières saisons au sein du volley suisse. © Keystone-archives
Timo Lippuner (à droite) a fait l’unanimité ces dernières saisons au sein du volley suisse. © Keystone-archives
Celui pour qui l’impossible n’existe pas
Celui pour qui l’impossible n’existe pas
16.08.2019

Timo Lippuner emmènera pour la première fois la Suisse à un championnat d’Europe à la fin du mois

PAtrick Biolley, de retour de Schönenwerd

Volleyball » Timo Lippuner, du moins de la perception que l’on a de lui en Romandie, est l’homme de l’ombre. Assistant à Volero, entraîneur de Sm’Aesch Pfeffingen, sélectionneur de l’équipe nationale, il n’a que rarement défrayé la chronique de ce côté-ci de la Sarine. Pourtant, quand on évoque son nom aux personnes du monde helvétique du volley, ce ne sont que des louanges qui s’associent au Soleurois de 38 ans. Un perfectionniste, la pierre angulaire de la réussite suisse, un créatif, un fin psychologue, n’en jetez plus, la coupe est pleine. Souvent en retrait, il suffit d’engager la conversation avec lui pour comprendre qu’on a affaire à un passionné, plus que cela, un fou de volley. Cette passion l’a cependant pris sur le tard; à 18 ans, il a jeté son dévolu sur le ballon. «J’ai fait du tir sportif, du patinage de vitesse, de la natation et surtout de la musique: de la clarinette. C’était d’ailleurs mon plus grand talent, se souvient l’entraîneur de l’équipe nationale. Je ne s

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00