La Liberté

A Genève comme à La Havane

Partager cet article sur:
Publié le 15.01.2022

Mystérieux syndrome » Les cas suspects de «syndrome de La Havane» observés sur plusieurs diplomates américains à Genève ne constituent pas un risque pour la politique de bons offices de la Suisse, estime le Département des affaires étrangères. Les services d’Ignazio Cassis sont en contact avec l’ambassade des Etats-Unis.

Une porte-parole du Département d’Etat américain n’avait pas souhaité s’exprimer jeudi sur la situation. Selon le Wall Street Journal, plusieurs diplomates en poste à Genève, mais aussi dans d’autres pays, auraient été victimes de ces troubles inexpliqués. L’un d’eux aurait même dû être rapatrié aux Etats-Unis.

Le «syndrome de La Havane» se manifeste notamment par de fortes migraines, des acouphènes, des troubles visuels et cognitifs ou des problèmes d’équilibre et de vertiges. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00