La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Accidents en montage: «la formation est plus importante que le matériel»

Natif de la Chaux-de-Fonds et établi à Verbier, Dominique Perret, pionnier du ski freeride et fondateur des cours en ligne Wemountain, insiste sur la formation avant d'aller affronter la montagne.

Depuis une petite semaine, la montagne est très dangereuse. Bien se préparer et disposer du matériel de secours est une nécessité. © Keystone-photo prétexte
Depuis une petite semaine, la montagne est très dangereuse. Bien se préparer et disposer du matériel de secours est une nécessité. © Keystone-photo prétexte

Pierre-André Sieber

Publié le 07.02.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Interview » Le Neuchâtelois compte à son actif la descente de la face nord de l'Everest avec Jean Troillet (1996), 120’000 mètres de dénivelé à ski en 14.30 heures (1998) ou encore un titre de "Meilleur skieur freeride du siècle" (2000). Malgré les risques pris durant sa carrière, il n'a jamais été piégé par une avalanche.
 
Plusieurs skieurs surpris par des avalanches ce week-end, une motrice renversée à Villars-sur-Ollon mercredi: est-ce que ces jours-ci la montagne est très dangereuse?
Dominique Perret: On peut dire que la montagne comporte toujours un certain risque, même avec un degré 1 de danger d'avalanche (mesuré sur 5)! Lorsqu'on se trouve dans une pente avec une inclinaison de 30 degrés recouverte de 30 cm de neige, il y a des précautions à prendre.
&nbs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11