La Liberté

Accusés d’appel déguisé au djihad

17.05.2018

Trois responsables du Conseil central islamique suisse comparaissent pour propagande terroriste

Ariane Gigon, Bellinzone

Islamisme »   Vingt-quatre mois avec sursis: c’est la peine requise hier par la procureure de la Confédération contre trois responsables du Conseil central islamique suisse (CCIS) qui comparaissent devant le Tribunal pénal fédéral, à Bellinzone. Le trio est accusé d’avoir fait de la propagande pour l’organisation interdite al-Qaïda. Très diserts en public, les prévenus ont refusé de répondre aux juges. Le procès se poursuit aujourd’hui.

Les trois hommes sont membres du comité directeur du CCIS, créé en 2009 et réunissant 3800 membres, selon les dires de son fondateur et président Nicolas Blancho (34 ans). Un président qui est, avec le vidéaste allemand Naim Cherni (26 ans) et le porte-parole Qaasim Illi (35 ans), dans le viseur du Ministère public de la Confédéra

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00