La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Analyse: avec l'initiative «Stop F-35», la démocratie en vitesse supersonique

Déposée hier, l’initiative «Stop F-35» ouvre une bataille quasi perdue d’avance pour les opposants à l’avion américain

Pour Fabien Fivaz et Marionna Schlatter, le F-35 n’est pas adapté aux missions de l’armée suisse. © Keystone
Pour Fabien Fivaz et Marionna Schlatter, le F-35 n’est pas adapté aux missions de l’armée suisse. © Keystone

Philippe Castella

Publié le 17.08.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Analyse

L’initiative «Stop F-35» a été déposée hier par le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) et la gauche, munie de 120’000 signatures dont 103’000 authentifiées. Elle vise à empêcher le choix du jet américain comme nouvel avion de combat. Alors qu’elle faisait trembler le camp militariste à son lancement il y a un peu plus d’un an, l’initiative ne fait plus peur à personne. Aujourd’hui, c’est la guerre en Ukraine qui fait peur et qui a incité la plupart des pays européens – aussi la Suisse – à revoir sérieusement à la hausse leur budget militaire.

Dans ce nouveau contexte géostratégique, cette campagne s’annonce comme une bataille quasi perdue d’avance pour les détracteurs de l’appareil. «Ça va être compliqué», r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11