La Liberté

Antispécistes face aux juges

07.11.2019

Genève » Le procès de trois militants antispécistes s’est ouvert hier devant le Tribunal de police de Genève. L’un d’eux, accusé notamment d’avoir caillassé des vitrines de boucheries, a passé onze mois en détention préventive.

Libéré récemment sur décision du Tribunal fédéral, le prévenu de 28 ans, condamné cinq fois par le passé, est jugé avec une femme de 22 ans, considérée comme coauteure des actes. Un troisième militant de 21 ans est à leurs côtés, car il a fait appel de sa condamnation pour l’occupation d’un abattoir dans le canton de Soleure et le dessin d’un tag dans un établissement genevois.

Pour le début du procès, la salle était comble. Outre les nombreuses parties plaignantes, beaucoup de militants antispécistes étaient là pour soutenir leurs camarades. ATS

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00