La Liberté

Appel à la patience contesté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Représenté ce mercredi devant la presse par Alain Berset et le président de la Confédération Guy Parmelin, le gouvernement joue la carte de la prudence tout en lâchant certaines concessions. © Keystone
Représenté ce mercredi devant la presse par Alain Berset et le président de la Confédération Guy Parmelin, le gouvernement joue la carte de la prudence tout en lâchant certaines concessions. © Keystone
Partager cet article sur:
24.02.2021

Après consultation des cantons, le Conseil fédéral maintient le cap et confirme une stratégie de réouverture par étapes. Il concède d’avancer au 22 mars le deuxième assouplissement et fait un geste pour les jeunes

Sevan Pearson et Raphaël Besson

Coronavirus » Commerces, musées et bibliothèques rouvriront le 1er mars, a décidé ce mercredi le Conseil fédéral. Pour le reste, il demande un peu de patience. Il envisage d’avancer au 22 mars la prochaine étape des assouplissements, si la situation sanitaire le permet (lire ci-après). Sans rien promettre, le gouvernement a laissé entendre une possible ouverture des restaurants à cette date-là, du moins des terrasses. En outre, les restrictions concernant la culture et le sport sont allégées pour les jeunes jusqu’à 20 ans (non plus 18 ans).

 

Fribourg en partie satisfait

 

«Le Conseil fédéral va partiellement dans le sens de la position du Conseil d’Etat fribourgeois», salue son président Jean-François Steiert. «Il fait cependant preuve de moins de souplesse que ce que n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00