La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

AVS: Chiffres de la 13e rente passés au crible

La 13e rente est plus attractive que la prévoyance privée pour une majeure partie de la population, selon l’USS.

L’Union syndicale suisse (USS), avec son président Pierre-Yves Maillard, défend bec et ongles la solidité de son projet de 13e rente AVS. © Keystone
L’Union syndicale suisse (USS), avec son président Pierre-Yves Maillard, défend bec et ongles la solidité de son projet de 13e rente AVS. © Keystone

Sophie Dupont

Publié le 08.02.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Des chiffres et encore des chiffres, pour convaincre la population d’accepter l’initiative pour une 13e rente AVS. Jeudi, l’Union syndicale suisse (USS) s’est lancée dans un exercice de fact checking, pour contrer les attaques de ses adversaires. Calculs à l’appui, la faîtière relève qu’une 13e rente est plus profitable qu’un troisième pilier, pour une majorité de la population. Son argumentaire intervient juste après l’offensive d’anciens conseillers fédéraux de droite, qui ont envoyé une lettre à plus de 700 000 retraités alémaniques, pour les appeler à voter non à l’initiative le 3 mars. «C’est fascinant de la part de retraités qui reçoivent une rente de 23 000 francs par mois de l’Etat fédéral», a taclé Pierre-Yves Maillard, président de l’USS. Trois semaines avant la votation, il a rappelé les fondamentaux de l’AVS et la nécessité de la réforme, au moment où la baisse du pouvoir d’achat met de plus en plus de retraités sous pression. Explications.

Les rentes des caisses d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11