La Liberté

Berne va lâcher la bride aux banques

Partager cet article sur:
28.03.2020

Finance » Pour octroyer des crédits, les banques peuvent réduire leurs fonds propres.

Les banques pourront réduire légèrement leurs fonds propres. Le Conseil fédéral a approuvé hier la proposition de la Banque nationale suisse (BNS) de désactiver sans délai le volant anticyclique.

Grâce à la mesure, les banques disposeront d’une marge de manœuvre élargie pour octroyer des crédits visant à atténuer les conséquences économiques liées au coronavirus. Elles pourront mieux répondre aux besoins des ménages et des entreprises en matière de crédits et de liquidités.

Le volant anticyclique de fonds propres renforce la résilience du secteur bancaire lorsque des déséquilibres entraînent des corrections sur les marchés des hypothèques et de l’immobilier. Il agit également contre la surchauffe de ces marchés. Il oblige les banques à détenir des fonds propres supplémentaires pour les crédits hypothécaires destinés au financement d’immeubles d’habitation.

Selon le Conseil fédéral, il est possible de désactiver le volant anticyclique de fonds propres. Compte tenu de la menace de récession, les tendances à la surchauffe des marchés suisses des hypothèques et de l’immobilier devraient en effet également faiblir.

Il est important que les banques octroient les crédits en respectant les directives de l’Association suisse des banquiers relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires ainsi que les directives qu’elle a récemment adaptées dans le domaine des objets résidentiels de rendement.

Le Conseil fédéral approuve en outre les recommandations de la BNS et de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers de concernant les versements de dividendes et les bonus. Ces institutions ont appelé les entreprises à la retenue.

Les PME en difficulté à cause de l’épidémie peuvent depuis jeudi demander des crédits facilités auprès de leurs banques. Le Conseil fédéral a débloqué un montant de 20 milliards de francs pour pouvoir cautionner ces crédits.

Les entreprises réalisant plus de 500 millions de chiffre d’affaires n’y auront pas accès.

ATS

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00