La Liberté

Bonnes surprises pour les familles

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
19.09.2020

Berne. Quand le parlement ou le Conseil fédéral se penchent sur la politique familiale, on connaît en général le résultat à l’avance: c’est non. La majorité – surtout alémanique – ne pense que peu de bien des mesures de soutien aux familles, souvent considérées comme trop coûteuses ou trop intrusives dans la sacro-sainte sphère privée.

Plus favorables à l’encouragement public des familles, les Romands se retrouvent démunis face à leurs compatriotes d’outre-Sarine.

Au vu de ces réalités, quelle mouche a piqué le Conseil national cette semaine? Coup sur coup, les députés ont dit oui à une petite série de propositions avantageant parents et enfants. Ils ont ainsi accepté de prolonger les allocations de maternité pour les mères dont l’enfant a été hospitalisé durant au moins deux semaines après l’accouchement. Ils ont aussi exigé que les enfants puissent être soignés même si leurs parents ne payent pas leurs primes-maladie. Enfin, la Chambre du peuple estime que les crèches

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00