La Liberté

Bourse protégée

Publié le 23.06.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Suisse-Europe » L’Union européenne n’a toujours pas rétabli l’équivalence boursière de la Suisse. Face à l’incertitude de la situation, le Conseil fédéral avait prolongé en novembre la mesure de protection de la place financière. Il entend maintenant la transférer dans le droit ordinaire.

Faute d’équivalence boursière, les investisseurs de l’Union européenne ne sont pas autorisés à négocier les actions helvétiques sur les Bourses suisses. La mesure de protection leur permet de poursuivre ces activités sans violer le droit européen.

Berne avait activé la mesure le 1er juillet 2019, suite au retrait de l’équivalence boursière par l’UE. Le Conseil fédéral propose au parlement de transférer cette mesure dans la loi sur l’infrastructure des marchés financiers. La mesure restera temporaire même dans ce cas. Elle sera limitée dans un premier temps à cinq ans, mais elle pourra être désactivée à tout moment. L’objectif du Conseil fédéral reste la reconnaissance illimitée. A ses yeux, la Suisse remplit les conditions à son obtention. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11