La Liberté

Bruxelles y va fort

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Valais, très prisé des touristes belges (ici: Zermatt), est particulièrement en colère face à la décision des autorités belges de placer le canton sur liste rouge. © Keystone (archives)
Le Valais, très prisé des touristes belges (ici: Zermatt), est particulièrement en colère face à la décision des autorités belges de placer le canton sur liste rouge. © Keystone (archives)
Bruxelles y va fort
Bruxelles y va fort
Partager cet article sur:
02.08.2020

Les Belges mettent les cantons de Genève, Vaud et du Valais sur liste rouge. Courroux des concernés

Pierre-André Sieber

Coronavirus » Le point commun entre le département français de Mayenne, plusieurs régions de Roumanie, de Bulgarie, d’Espagne et la Riviera lémanique ainsi que le Valais? Samedi, les autorités belges ont décidé de placer ces contrées sur liste rouge pour raison de pandémie. Les voyages touristiques vers ces destinations sont donc interdits. Ceux qui en reviennent doivent se soumettre à une obligation de quarantaine et subir un dépistage.

Tollé des cantons concernés, très amers d’être ainsi pris pour cible. «Cette décision est incompréhensible et choquante», s’insurge Christophe Darbellay, président du Gouvernement valaisan et directeur du Département de l’économie et de la formation. «Elle n’est pas fondée sur la réalité épidémiologique car la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00