La Liberté

«Cette grossesse était aussi la mienne»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Graciela Torres (à gauche) attend impatiemment que sa démarche d’adoption intrafamiliale de leur premier enfant de deux ans soit finalisée. © Jean-Bernard Sieber
Graciela Torres (à gauche) attend impatiemment que sa démarche d’adoption intrafamiliale de leur premier enfant de deux ans soit finalisée. © Jean-Bernard Sieber
Partager cet article sur:
16.09.2021

Graciela Torres et Sidonie Fandard ont eu recours à la PMA. Elles racontent ce chemin vers la maternité

Igor Cardellini

Famille » «Nous faisons de petites nuits ces jours, car notre petite a trois semaines. Ça va durer un petit moment mais nous sommes préparées». Sidonie Fandard et Graciela Torres, connaissent déjà les joies et les carences en sommeil des débuts de maternité. Les deux Vaudoises installées à Saint-Sulpice ont déjà un fils de deux ans, conçu lui aussi, au moyen d’une procréation médicalement assistée (PMA). Elles témoignent aujourd’hui de leur expérience dans l’espoir d’attirer l’attention sur les difficultés que peuvent encore vivre en Suisse des couples de femmes ayant décidé de fonder une famille. Difficultés qui, selon elles, pourraient être épargnées à bien des couples avec l’acceptation du mariage pour tous et toutes en votation populaire dimanche 26 sept

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00