La Liberté

Compromis du 2e pilier menacé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Accompagné de son directeur d’office Stéphane Rossini (à g.), Alain Berset a présenté le projet issu des discussions entre partenaires sociaux. © Keystone
Accompagné de son directeur d’office Stéphane Rossini (à g.), Alain Berset a présenté le projet issu des discussions entre partenaires sociaux. © Keystone
Partager cet article sur:
14.12.2019

Le projet de réforme de la LPP soumis par les partenaires sociaux part en consultation

Christiane Imsand

Prévoyance » Quand les faîtières syndicales et l’Union patronale suisse ont dévoilé cet été les contours de la réforme de la prévoyance professionnelle sur laquelle elles venaient de s’entendre, on a pu croire un moment qu’une solution susceptible de recueillir une majorité était en vue. C’était aussi l’espoir d’Alain Berset qui a envoyé hier ce projet tel quel en procédure de consultation. En réalité, le consensus n’est encore qu’une vue de l’esprit. L’Union suisse des arts et métiers (Usam), la Société suisse des entrepreneurs et l’Association suisse des institutions de prévoyance ont réitéré hier leur opposition à ce projet.

Chacun reconnaît pourtant que le statu quo n’est pas tenable. «Le marché des capitaux ne permet plus d’assurer le rendement de 5% qui justifierait le taux de conversion actuel, souligne le chef du Département de l’intérieur. Si l’on ne fait rien, les actifs continueront à financer les rentes en cours. Cette redistribution, qui est contraire au systèm

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00